A compléter (site de la BNF)

A compléter plus tard : http://presselocaleancienne.bnf.fr/accueil

 

Extraits déjà disponibles :
 

1.1 Le Figaro, dimanche 7 novembre 1875

Titre : Figaro : journal non politique
Éditeur : Figaro (Paris)
Date d'édition : 1875-11-07
Contributeur : Villemessant, Jean Hippolyte Auguste Delaunay de (1810-1879). Directeur de publication
Contributeur : Jouvin, Benoît. Directeur de publication
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 164718
Description : 1875/11/07 (Numéro 310).
Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Pam1
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k2757612
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 15/10/2007

Page 2, 3ème colonne :

TELEGRAMMES & CORRESPONDANCES
Cherbourg, 6 novembre. – Ce matin, à cinq heures, dans le port du commerce, le feu a pris à bord de la goélette Marthe, de Cherbourg, capitaine Raoult, armateur Poulain. Le second, M. Poutras, né à Fermanville, marié et père de trois enfants, a été asphyxié : la chambre du capitaine est brûlée. A six heures et demie l'incendie était éteint.

 

1.2 Le Petit Journal (Paris), le 8 novembre 1875, numéro 4700

Titre : Le Petit journal
Auteur : Parti social français. Auteur du texte
Éditeur : [s.n.] (Paris)
Éditeur : [s.n.] (Clermont-Ferrand)
Éditeur : [s.n.] (Pau)
Date d'édition : 1875-11-08
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 146118
Description : 1875/11/08 (Numéro 4700).
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k592732p
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32895690j
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32895690j/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 12/08/2008

Page 3, 4ème colonne :

DEPARTEMENTS
Cherbourg, 6 novembre.
Ce matin, à cinq heures, dans le port du commerce, le feu a pris à bord de la goélette Marthe, de Cherbourg, capitaine Raoult, armateur Poulain. Le second, M. Floutras, né à Fermanville, marié et père de trois enfants, a été asphyxié ; la chambre du capitaine est brûlée. A six heures et demie l'incendie était éteint.

 

1.3 Le XIXe siècle (Paris), Lundi 8 novembre 1875

Titre : Le XIXe siècle : journal quotidien politique et littéraire / directeur-rédacteur en chef : Gustave Chadeuil
Éditeur : [s.n.] (Paris)
Date d'édition : 1875-11-08
Contributeur : Chadeuil, Gustave (1823-18..?). Directeur de publication
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 68249
Description : 1875/11/08 (A5,N1432).
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k7558669j
Source : Bibliothèque nationale de France, département Droit, économie, politique, JOD-199
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32757974m
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32757974m/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 19/03/2013

Page 2, 3ème colonne :

Cherbourg. – Ce matin, à cinq heures, dans le port du commerce, le feu a pris à bord de la goélette Marthe, de Cherbourg, capitaine Raoult, armateur Poulain. Le second, M. Floutras, né à Fermanville, marié et père de trois enfants, a été asphyxié ; la chambre du capitaine est brûlée. A six heures et demie l'incendie était éteint.
 

2. Le Socialiste de la Manche, le 8 décembre 1894

Titre : Le Socialiste de la Manche : Organe mensuel ["puis" Organe hebdomadaire] des travailleurs
Éditeur : [s.n.] (Beauchamps)
Date d'édition : 1894-12-08
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Description : 1894/12/08 (A1,N15)-1894/12/15.
Description : Appartient à l’ensemble documentaire : BNormand1
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k6389311r
Source : Bibliothèque nationale de France, département Droit, économie, politique, JO-90337
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32868966m
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32868966m/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 03/12/2012

Page 3, 4ème colonne :

Femme peu commode. – Jeudi, à St-Pierre-Eglise, hameau d'Etienneville, une femme Raoult, en rentrant chez elle, trouva son mari qui venait de se lever et se chauffait. Cela ne convint pas à Mme Raoult : le mari impatienté, lança un tison à la tête de sa moitié qui y répondit en lui portant plusieurs coups de hache qui lui ont fait de graves blessures.
Une enquête est ouverte.

 

3.1 Le Matin, 30 mai 1903, numéro 7034

Titre : Le Matin  derniers télégrammes de la nuit
Éditeur : [s.n.] (Paris)
Date d'édition : 1903-05-30
Contributeur : Edwards, Alfred (1856-1914). Directeur de publication
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 123753
Description : 1903/05/30 (Numéro 7034).
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k5592493
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb328123058
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328123058/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 23/04/2008

Vue 1, colonne 2 :

Le paquebot Ville-de-Cherbourg s'est perdu corps et biens dans la Manche.
[…]

Vue 1, colonne 6 :

Un sinistre maritime
La « ville-de-Cherbourg »
Un paquebot perdu corps et biens – En allant du Havre à Cherbourg – Les torpilleurs à la recherche du disparu – Vingt-deux victimes – Ce que dit l’armateur

LE HAVRE, 29 mai. De notre correspondant particulier. Encore un lamentable sinistre maritime à déplorer. On est maintenant certain que la Ville-de-Cherbourg, qui était partie du Havre à destination de Cherbourg avec neuf hommes d'équipage et onze marins, destinés à former l'équipage du Neuilly, et dont nous avons annoncé hier la disparition, s'est perdue corps et biens au cours de sa traversée. A-t-elle coulé à la suite d'un abordage ? Quelle est la cause du malheur ? On est à cet égard, dépourvu de renseignements ; le steamer B.-F., appartenant à la même compagnie que le bâtiment disparu, et qui est parti avant-hier du Havre pour Cherbourg; n’a rien rencontré d'anormal sur son parcours.
Mais les épaves que des torpilleurs viennent de recueillir et le cadavre d'un matelot de l'équipage de la Ville-de-Cherbourg, repêché par un chalut, confirment malheureusement l'hypothèse d'un naufrage.
Dès quatre heures du matin, le destroyer Durandal et quatre torpilleurs ont appareillé, avec ordre d'explorer le parcours de Cherbourg au Havre, en étendant leurs investigations sur une ligne de cinquante milles marins.
Dans la matinée, un torpilleur de la défense mobile a rapporté au Havre différentes épaves provenant du steamer, notamment un fût d'huile et un fût de malaga, de la maison Davioud, un des chargeurs du navire. Ces fûts ont été retrouvés à 15 milles du Havre, à l'endroit où l'on suppose que le sinistre s'est produit.
Des pêcheurs ont découvert à environ 10 milles du cap de la Hève le cadavre d'un matelot. Dans une des poches, on a retrouvé un talon de mandat de 20 francs, émis à Lannion, au nom de Kergoat. Or, Kergoat était embarqué dans l'équipage de la Ville-de-Cherbourg. L'identité du corps n’a pas été cependant formellement établie.
Le contre-torpilleur Durandal a recueilli à 10 milles dans le nord des côtes du Calvados diverses marchandises et objets, ainsi qu'un chien du paquebot Ville-de-Cherbourg. Toutes ces découvertes ne laissent plus le moindre doute sur la perte, corps et biens, du paquebot. Le nombre des victimes est de vingt-deux. M. Laurent, qui avait formé l'équipage du Neuilly, était parmi les passagers.
Voici les noms des marins qui devaient former l'équipage du voilier Neuilly, tous habitaient le Havre :
Joseph Guichet, inscrit à Saint-Brieuc, demeurant 27, quai Videcoq ; Proscède Hilariot, inscrit à Saint-Pierre, demeurant 29, quai Notre-Dame ; Emile-Pierre Bohu, inscrit à Paimpol, demeurant 38, rue du Grand-Croissant ; Alexandre Corman, inscrit à Paimpol, demeurant 54, rue du Grand-Croissant ; Jules Chauvin, inscrit à Granville, demeurant 27, quai Videcoq ; Jean Bouverot, inscrit à Marseille, demeurant 27, quai Videcoq, tous matelots ; puis les novices Albert Appamon, inscrit à Camaret, demeurant 9, quai Notre-Dame ; Marie-Guillaume Mesnieur, inscrit au Havre, demeurant 29, rue Dauphine ; Pierre Saget, mousse, inscrit au Havre, demeurant 12, rue du Grand-Croissant, et Joseph-Marie Cesson, cuisinier, originaire de Landerneau, demeurant 27, quai Videcoq.
L'équipage de la Ville-de-Cherbourg se composait de neuf hommes, dont voici les noms : Le Bras, capitaine de Boulogne, marié, un enfant ; Guilmart, chef mécanicien du Havre, marié, un enfant ; Brune, chauffeur de Cherbourg, marié ; Troadec, chauffeur ; Guézéu, Corbelion, Kergoat, Cléach, Tassel. Ces derniers domiciliés en Bretagne. Le paquebot avait pris en outre il son bord deux passagers, un jeune homme nommé Raoult de Fermanville, neveu du brigadier chef de la police, à Cherbourg, et un commis-voyageur, âgé d'une trentaine d'années, dont le nom n'est pas encore connu.
Faisons remarquer que M. Laurent était réputé sur nos côtes comme un sauveteur célèbre et qu'après avoir arraché à la mort un grand nombre d'existences humaines, il meurt à son tour victime de la mer:
Le navire et la cargaison étaient assures pour la presque totalité de leur valeur.

Chez l'armateur.

CHERBOURG, 29 mai. De notre correspondant particulier. Je me suis rendu chez M. Quonian, armateur de la Ville-de-Cherbourg. Il est littéralement accablé par les télégrammes qu'il a reçus, et dont les termes ne sont que trop éloquents. Les larmes dans les yeux, en proie à une extrême émotion, il me donne des renseignements complets sur la catastrophe.
- Il n'y a plus lieu d'espérer, déclare tristement M. Quonian, la Ville-de-Cherbourg avait quitté le Havre mardi à huit heures du soir et devait être à Cherbourg le lendemain mercredi vers quatre heures du matin. Dès midi de ce jour, j'avais de sérieuses inquiétudes, mais je me disais que peut-être le navire avait eu une avarie de machine et arriverait avec un retard. J'attendis l'arrivée du B-F., parti du Havre quelques heures après. Je nourrissais encore le secret espoir que mon bateau allait arriver à sa remorque, il n'en fut rien. Hélas le B.-F. que je cherchais à l'horizon m'apparut bientôt à la lorgnette, mais venant seul. Je n’eus d'autre renseignement que celui-ci : un passager de ce vapeur avait manqué le départ de la Ville-de-Cherbourg, sur laquelle étaient ses malles ; mon bateau était parti plusieurs heures auparavant.
« Après l'arrivée du B.-F., je télégraphiais à Barfleur, au. sémaphore : « Pas de nouvelles. » La nuit arrivant, il était trop tard pour rien tenter. Dès le jeudi matin, je fis une démarche auprès de M. le préfet maritime, qui me reçut, je dois le dire, avec la plus extrême bienveillance et qui s’empressa d'accéder à la demande que je lui faisais de dépêcher les torpilleurs de la côte en reconnaissance.
« Pendant toute la journée de jeudi, je ne cessai d'adresser des télégrammes aux sémaphores, au Havre, à mes agents, et je m'occupai d'affréter un remorqueur qui devait, lui aussi, explorer la route maritime du Havre.
« Rien, toujours rien, pas le moindre indice.
« Depuis ce matin, et après les tristes épaves recueillies, ma conviction absolue est faite. Mon navire est perdu corps et biens. Pauvres gens ! »
Et sous sa rude enveloppe de marin habitué aux dangers de la mer, M. Quonian est secoué d'une violente émotion.

 

3.2 Le Temps, Dimanche 31 mai 1903

Titre : Le Temps
Editeur : [s.n.] (Paris)
Date d'édition : 1903-05-31
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 137484
Description : 1903/05/31 (Numéro 15325).
Description : Appartient à l’ensemble documentaire : FranceJp0
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k237517k
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34431794k
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34431794k/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 15/10/2007

Vue 2, 6ème colonne :

LA PERTE du VAPEUR «Ville-de-Cherbourg».
Il ne peut plus y avoir de doute sur la perte, corps et biens, du vapeur Ville-de-Cherbourg.
Les torpilleurs de la défense mobile ont retrouvé pendant leur croisière de nombreuses épaves, des marchandises, des casquettes et le chien du bord.
Voici les noms des victimes de cette catastrophe :
Le capitaine Lebras, de Boulogne ; le chef mécanicien Guilmart, du Havre ; les chauffeurs Brune, Troadec, les matelots Guézou, Corbelion, Kergoat, Cleach, la mousse Tanel.
Il y avait, en outre, à bord, l'équipage destiné au trois-mâts Neuilly, en armement à Cherbourg. Cet équipage comprenait :
Les marins Guichet, Proxède, Bohu, Corman, Chauvin, Bouverot, les novices Appamon, Mesmeur, le cuisinier Cessin, le placeur de marins Lauran, du Havre ; deux passagers, Raoult, de Fermanville, et un commis voyageur dont le nom est inconnu.
Le navire et le chargement étaient en partie assurés.

 

4. L’Ouest-Eclair, le 9 juillet 1925

Titre : L'Ouest-Éclair
Éditeur : [s.n.] (Rennes)
Date d'édition : 1925-07-09
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 94436
Description : 1925/07/09 (Numéro 8664).
Description : Appartient à l’ensemble documentaire : PaysLoir1
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k584926s
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41193663x
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb41193663x/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 05/06/2008

Page 2, 5ème colonne :

Souscription des Pécheurs de Fermanville et Cosqueville (Manche) :
[…] Raoult Jeanne, 5 ; […] Raoult Arsène. 2. Total 199 fr. 50.

 

5. L’Ouest-Eclair (édition de Caen), 3 janvier 1936

Titre : L'Ouest-Éclair
Éditeur : [s.n.] (Rennes)
Date d'édition : 1936-01-03
Type : texte
Type : publication en série imprimée
Langue : Français
Format : application/pdf
Format : Nombre total de vues : 100865
Description : 1936/01/03 (Numéro 14302).
Droits : domaine public
Identifiant : ark:/12148/bpt6k500577m
Source : Bibliothèque nationale de France
Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41193642z
Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb41193642z/date
Provenance : Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 13/12/2007

Page 8, colonne 5 :

MÉDAILLE D'HONNEUR
DES MARINS DU COMMERCE

La médaille d'honneur des marins du commerce est attribuée aux marins dont les noms suivent.
[…]

QUARTIER DE CHERBOURG

[…] Raoult. mat., Fermanville.

 

×